Nous revenions d'une shopping party pour redécorer la maison. Je vous laisse imaginer le nombre de paquets dans chacune de mes mains ...

Le Nain jouait tranquillement avec le fils de la voisine pendant que Monsieur Papa et la voisine faisait leurs manoeuvres respectives pour ranger les voitures (Monsieur Papa me trouve trop vivace lorsque je fais les manoeuvres pour rentrer ma voiture ... alors, il m'incite souvent à lui laisser les clés. Mais bon, c'est une autre histoire).

Les manoeuvres étaient finies, les portes de garage entrain de se refermer. J'ai donc autorisé les garçons à aller les rejoindre. Ils couraient tous les 2 vers Monsieur Papa lorsque le Nain a tourné la tête vers son petit copain. Et là, je te le donne en mille : je l'ai vu littéralement heurté le bitume la tête la 1ère.

En 1/10 de seconde, mon sang s'est glacé dans mes veines. Monsieur Papa qui était le plus proche (et les mains vides) l'a immédiatement pris dans ses bras m'empêchant de voir son visage. Je savais pertinnement en entendant les pleurs qu'il y avait bien qqch et lorsque j'ai vu son petit visage se tourner vers moi.

Mes yeux se sont focalisés sur le sang qui coulait de sa bouche. J'ai lâché tous mes sachets, que les achats cassent où pas après tout, ça n'avait aucune importance pour moi. J'ai même laissé mon sac à main avec les sésames indispensables (cartes bleues, chéquiers ... ce qui ne serait jamais arrivé autrement).

J'ai attrapé le Nain, arraché les clés des mains de Monsieur Papa et j'ai couru. C'est bien la 1ère fois que je montais aussi vite les étages (mon sport pour 1 mois était donc fait en l'espace de 5 secondes). Je me répétais : "une bouche ça saigne beaucoup à cause de la salive" et l'éternel : "ne pleure pas ! ne pleure pas! ne pleure pas !". Une fois chez nous, j'ai pris le sopalin (c'est bien connu ça absorbe alors pourquoi ça n'absorberait pas le sang et la salive) alors que j'ai acheté le nécessaire pour tous les bobos et blessures en pharmacie.

Par chance, il n'y avait rien de grave : pas de dents cassées ou enfoncées, pas de super coupure, pas d'hématome. Juste une plaie minuscule qui a saigné un max à cause de la salive.

 

Pendant que je faisais un énorme câlin au Nain, je me suis rendue compte que j'avais laissé Monsieur Papa en plan avec des dizaines de sacs et sans clé pour rentrer. Au moment où je me dévoué à aller l'aider (gentille un jour gentille toujours), il arrivait à notre porte. La voisine ne l'avait pas laissé en plan comme moi. Elle avait porté avec lui nos paquets et l'avait fait rentrer surtout. La honte !!! (mais bon ! il ne pleuvait pas alors il n'y a pas mort de Monsieur Papa après tout ^^)